Depuis quelque temps, la Ville d’Ottawa s’efforce d’attirer des emplois dans l’est d’Ottawa.

En 2015, dans le but d’encourager le développement économique, la Ville a approuvé la modification au Plan officiel 153 visant à prolonger le réseau de distribution de l’eau à faible débit de Carlsbad Springs jusqu’au secteur industriel rural du chemin Boundary.

De plus, les terres industrielles du chemin Boundary à Carlsbad Springs ont été désignées comme étant un secteur présentant des possibilités de développement économique rural dans le rapport final intitulé Examen des biens-fonds d’Ottawa destinés à l’emploi de 2016.

Il y a quelques semaines, on a su qu’Amazon allait établir un centre de distribution à cet endroit.

Bien que les médias aient diffusé l’information avant que l’accord n’ait été finalisé, je peux vous confirmer aujourd’hui qu’Amazone s’est associée à Broccolini Construction pour construire un centre d’exécution des commandes d’un million de pieds carrés dans le quartier Cumberland.

Broccolini Construction construira l’installation et défraiera tous les coûts pour prolonger le réseau de distribution d’eau et d’électricité à l’ensemble du secteur industriel, offrant ainsi un avantage énorme aux résidences et entreprises avoisinantes. L’entrepreneur apportera également plusieurs modifications à la chaussée que les résidents du secteur réclamaient.

Cela représente un investissement du secteur privé de 200 millions de dollars dans le quartier Cumberland. Ce projet créera 1 500 emplois durant la construction et 600 emplois permanents une fois le centre ouvert.

Pour aider davantage Amazon et en reconnaissance des énormes investissements nécessaires pour construire cette installation, j’ai proposé aujourd’hui au Comité de l’urbanisme une motion demandant à la Ville d’accorder un report sans intérêt du paiement des redevances d’aménagement.

J’ai toujours cru que le rôle du gouvernement était de créer un environnement favorisant l’investissement et la création d’emplois par le secteur privé. En permettant le prolongement du réseau de distribution d’eau, en faisant du site une priorité en matière de développement économique, en reportant les redevances d’aménagement et en maintenant un taux d’imposition stable et abordable, la Ville d’Ottawa a été en mesure d’attirer l’une des plus grandes entreprises au monde dans notre collectivité.